20 octobre 2011

De l'Université et moi

Un beau matin (pour les besoins de la narration, en tout cas), j'ai décidé de commencer une thèse.

Et c'est là que tout commence.

 

------

C'est ainsi que je suis entrée dans le monde obscur de l'Université : je suis allée à ma soutenance de mémoire en pensant au petit moment sympathique que ça allait être ; je me suis retrouvée par surprise devant le "Grand jury", et c'était pas une sous-marque de cacahuète ; j'ai été classée ; j'ai attendu ; on m'a dit "demain, vous passez l'oral" ; je suis allée passer l'oral, j'ai calculé comment avoir l'air d'avoir besoin d'un financement sans avoir l'air d'être à la rue ; on m'a dit "vous avez un contrat doctoral", puis "vous n'avez pas de contrat doctoral" ; je suis restée prostrée ; mon directeur m'a appelée, il m'a félicitée ; je me suis demandée s'il était sénile. J'avais un contrat.

Depuis, je nage dans le bonheur et l'absurdité.

------

"La situation est très préoccupante" est la formule que j'ai le plus utilisée dans mes mails depuis que j'ai été recrutée.

On va bien se marrer.

Posté par Cordialement à 18:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur De l'Université et moi

Nouveau commentaire